Activités de recherche

L’entrepreneuriat en innovation sociale (objet i, champ iv)

Durant l’année 2011-2012, un dispositif de recherche-action a été mis en place avec l’incubateur AlterIncub dédié à l’accompagnement de projets entrepreneuriaux comportant des caractéristiques fortes d’innovation sociale (prise de risque, lien au territoire, utilité sociale). Sept projets ont été sélectionnés en partenariat avec les experts d’AlterIncub pour faire l’objet d’une analyse et d’un diagnostic quant à leur modèle d’entreprise et forme de gouvernance. Une journée d’étude réunissant praticiens et chercheurs est en cours de préparation en 2013 par AlterIncub et la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier.

 

La performance globale (objet ii, champ v)

D’autres recherches initiées au cours de cette année portent sur l’observation des pratiques innovantes en matière de reporting et de pilotage de la performance globale. Ces travaux se sont engagés sur trois axes complémentaires :

–         L’étude de la qualité de l’information diffusée dans les rapports de développement durable ou rapports environnementaux et sociétaux des entreprises du CAC 40 et du SBF 120 ;

Une recherche a été menée par Jean-Noël Chauvey et Sophie Spring, en collaboration avec Charles Cho et Danny Patten

–         L’initiation d’une enquête réalisée sous l’égide de l’Association des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion (DFCG) sur le rôle du contrôle de gestion dans la stratégie de l’entreprise vis-à-vis du développement durable. Un questionnaire a été élaboré et transmis par voie électronique à l’ensemble des membres de cette association. Les retours sont attendus pour fin décembre 2012, le traitement et l’analyse des données d’enquête aura lieu au lors du premier trimestre 2013.

–         La construction d’un cadre conceptuel sur le pilotage d’une stratégie de développement durable en vue de la mise en œuvre d’une recherche action. Il s’agit de dépasser les approches dites « intégrées et équilibrées » de la performance globale, telles qu’elles sont développées dans des modèles normatifs de type Balanced Scorecard ou Sustainability Balanced Scorecard, pour proposer le concept alternatif de paradoxical scorecard, dans lequel la dimension paradoxale et conflictuelle des trois dimensions du développement durable, loin d’être occultée ou évitée, est mise en avant dans un modèle de pilotage. Deux communications et deux articles se rapportant à cette recherche ont été soumis fin 2012 (cf publications).

 

Les formes collectives du management responsable dans les réseaux mondialisés (objet iii, champ v)

L’année écoulée a également permis d’amorcer un travail de recherche sur les formes collectives de management responsable en émergence dans les filières globalisées de production. Plus spécifiquement, une analyse comparative européenne a été lancée entre trois pays européens : la France, le Danemark, et le Royaume-Uni, concernant les initiatives multi-acteurs développées dans la filière textile – habillement.  Ce travail s’inscrit dans le prolongement de travaux précédents portant sur les pratiques d’achat des distributeurs de vêtements dans ces trois pays, et sur l’émergence de nouveaux mouvements sociaux en Europe et en Amérique du Nord, concernant les conditions de travail dans les réseaux de sous-traitance de ce secteur. La suite de ce travail de terrain est prévue en 2013, Lotte Thomsen devant faire un séjour en tant que professeur invitée à l’ISEM Université Montpellier I dans cette perspective.

 

Partenariat universités – ONG : le projet Banana Link

La Chaire MER s’est impliquée en 2012 dans le développement d’un projet pédagogique innovant, en partenariat avec l’université Paris Est et l’université de Kent au Royaume Uni, sous l’impulsion de l’ONG Banana Link. Précurseur sur l’articulation des questions économiques, sociales et environnementales dans les filières transnationales, et acteur clé de la structuration d’un forum international multi-acteurs dans la filière de la banane (WBF – World Banana Forum, hébergé à la FAO), cette ONG propose de participer à la production de matériaux pédagogiques innovants sur les enjeux du management responsable. Il s’agit de produire des études de cas en management permettant aux étudiants de comprendre la complexité de ces filières et les enjeux d’articulation entre dimensions sociale, environnementale, et économique qui s’y déploient. Une première phase expérimentale, implique un groupe d’étudiants des trois universités partenaires (Master de la RSE de Paris Est, Master MODR de Montpellier, Supply Chain Center de Kent) dans l’analyse des enjeux éthiques de la filière.

 

Programme de recherche ANR GEODD (Gouvernance des Entreprises, Organisations et Développement Durable)

L’action de la Chaire vient plus largement en soutien au programme de recherche ANR GEODD pour y promouvoir des investigations plus poussées sous l’angle de l’entrepreneuriat institutionnel, des systèmes de pilotage et des formes d’organisation permettant aux acteurs locaux de construire des équilibres renouvelés entre les trois piliers du développement durable au sein des réseaux d’entreprise transnationaux.